Meilleure surjeteuse : Guide & Comparatif 2022

Vous adorez la couture mais vous ne savez pas vraiment comment vous y prendre avec une surjeteuse ? Vous faites partie des personnes qui confondent la machine à coudre à la surjeteuse ? Ou encore vous désirez connaître en détail la surjeteuse et les différents rôles de cette dernière en couture ? Eh bien, ne vous inquiétez plus ! Vous êtes au bon endroit. Dans les prochaines lignes de cet article, je partagerai avec vous tout ce qu’il faut savoir sur une surjeteuse et mon expérience avec cette machine depuis plusieurs années. Agréable lecture.

Top des meilleures surjeteuses de 2022

Qu’est-ce qu’une surjeteuse ?

La machine dont nous discuterons ici est loin d’être une machine à coudre classique contrairement à ce que plusieurs amateurs peuvent croire. Encore appelée « Overlock sewing machine » en anglais, la surjeteuse est plutôt un appareil conçu pour compléter : une surjeteuse ne peut donc pas remplacer une machine à coudre.

En effet, la surjeteuse permet de faire les surjets. Il s’agit de l’équipement idéal pour rendre parfaites les finitions de vos tenues et surtout limiter les risques d’effilochage. Tous les couturiers professionnels utilisent cette machine car elle permet de réaliser un nombre varié de points de couture. De plus, avec cet appareil spécial on obtient des coutures professionnelles. La surjeteuse est également connue sous l’appellation « Surfileuse ».

Qu’est-ce qu’une surjeteuse ?

Il est important de préciser qu’une surjeteuse est différente d’une recouvreuse. Cependant, dans certains cas, la surjeteuse peut posséder des fonctions de recouvreuse. Pour ma part ce type de machine peut être qualifiée de surjeteuse recouvreuse puisqu’il peut jouer ces deux rôles.

L’appareil de couture dont il est question dans le présent article est composé de plusieurs outils qui lui permettent de remplir ses fonctions à la perfection. Au nombre de ceux-ci figurent le couteau, le volant, des aiguilles, les boucleurs, les mollettes ou boutons, le porte-bobine, les griffes d’entraînement et le pied presseur.

Certains détails peuvent varier d’une marque à une autre, je l’ai constaté avec la surjeteuse Janone que j’utilise depuis des années. Avec une surjeteuse, il est possible en une unique opération de couper, piquer et surfiler un tissu ou deux.

À la découverte de quelques différences

La machine à coudre et la surjeteuse sont toutes deux des équipements dont vous pouvez vous servir pour coudre vos vêtements. Cependant chacune d’elles a sa particularité et il est important de les connaître afin de les utiliser à bon escient. À la différence de la machine à coudre traditionnelle, la surjeteuse peut posséder plusieurs emplacements pour aiguilles.

De façon précise, certains modèles possèdent deux, trois et même cinq positions d’aiguilles. Au niveau de la machine à coudre, il existe une seule rangée de griffes d’entraînements du tissu pendant qu’une surjeteuse en possède deux. Vous retrouverez une rangée de griffes d’entraînements de tissu à l’avant de la surjeteuse et une autre à l’arrière de celle-ci. Ces deux rangées sont totalement indépendantes.

Le tendeur est une petite pièce que vous retrouverez au niveau de la surjeteuse. Il sert à travailler les points qui n’ont besoin que d’un seul boucleur. Vous pouvez par exemple utiliser le tendeur sur le point de surjet à deux fils. La surjeteuse est également dotée d’un couteau qui a pour rôle de couper le tissu. Vous pouvez vous servir du couteau avant le passage au pied de biche ou le désactiver si vous souhaitez faire des points comme le flatlock par exemple.

Contrairement à une machine à coudre, la surjeteuse est capable de coudre des tissus extensibles. La surjeteuse, bien qu’elle soit indispensable et rapide, ne peut pas servir à coudre des tissus. Elle ne peut pas réaliser tous les travaux, c’est pour cela que la machine à coudre représente la base de la couture. Le réglage de la machine à coudre prend moins de temps que celui de la surjeteuse.

À quoi sert une surjeteuse ?

La surjeteuse est un équipement de couture extraordinaire qui m’a permis de coudre et de broder plusieurs vêtements. Vous pouvez vous en servir pour coudre les tissus élastiques tels que le jersey et le molleton.

À quoi sert une surjeteuse ?

Je l’utilise très souvent pour coudre un sweat ou un t-shirt. Avec cet appareil, vous pouvez travailler sur des matières extensibles, fins comme les voiles de coton. La surjeteuse permet également de réaliser des points de propreté parfaits. Elle vous aide à réussir les coutures en bordures de vêtements.

La surjeteuse aide à réaliser différents points notamment le flatlock, le roulotté, l’overlock, le point de chaînette et le point de surjet 3 fils. Elle vous permet de créer des broderies décoratives sur vos tenues, de réaliser des pantalons, des lingeries sexy, des vestes et bien d’autres. Vous pouvez également vous amuser à faire des manches raglan pour vos t-shirts. Avec la surjeteuse, les amateurs ont différentes possibilités.

Comment Fonctionne une surjeteuse ?

Chacun des éléments, qui constituent la surjeteuse, joue un rôle important dans le fonctionnement de celle-ci. Ainsi pour maîtriser l’utilisation de ladite machine, il faut comprendre comment ces composantes fonctionnent. Pour un modèle qui comporte deux aiguilles, il est possible de se servir d’une seule si l’utilisateur le souhaite.

En règle générale, on utilise une seule aiguille pour faire un seul point de surjet. Si vous désirez assembler en même temps, vous pouvez vous servir des deux aiguilles. Tout dépend des objectifs que le professionnel ou l’amateur veut atteindre. Le volant de la surjeteuse a la même fonctionnalité que celui d’une machine à coudre. Il aide le couturier à maîtriser les positions des aiguilles de façon manuelle.

Contrairement à une recouvreuse, une surjeteuse est équipée d’un couteau. Le rôle de cet outil est prépondérant et exceptionnel. Le couteau sert à couper votre tissu de façon précise et régulière. La coupe est réalisée à la distance voulue par le couturier dans le but d’avoir un magnifique point de surjet.

Pour avoir un point large, il suffit de régler la distance entre le couteau et l’équipement. Les points de surjet sont créés avec les boucleurs. L’enfilage se réalise avec le concours de ces derniers. Ils sont positionnés sous la surjeteuse plus précisément en dessous des aiguilles. Lorsque vous maîtrisez l’action des boucleurs, créer des points de sujets devient pour un jeu d’enfant.

Fonctionnement de la surjeteuse

Avec les griffes d’entraînement et le pied presseur, vous pouvez maintenir le tissu et l’entraîner. Pour ceux qui ont une machine à coudre, vous remarquerez que les griffes ont la même fonction. À l’arrière de la surjeteuse se trouve le porte-bobine sur lequel vous pouvez mettre les bobines de fils à utiliser pour la couture.

Le nombre de porte-bobine peut varier d’un modèle à un autre. Il en existe avec 4 ou 5 porte-bobines. Sur votre machine, le nombre de bobines de fil est égal au nombre de régleurs de tensions de bobines. Faites le réglage des tensions de fils avec les boutons ou les mollettes. Le réglage de chaque tension se fait de façon séparée.

Utilisation de la surjeteuse

Avant de commencer à travailler, il faut impérativement vérifier l’état des bobines. Ces dernières doivent être très bien enfilées. Pour travailler plus longtemps sans avoir à m’arrêter pour changer les bobines, j’opte pour des grosses bobines. Il faut ensuite bien disposer votre surjeteuse.

À cette étape, il est important de consulter la notice qui se trouve dans l’emballage de votre machine. Généralement, la façon dont les bobines doivent être positionnées est expliquée en images dans la notice qui accompagne celle-ci. Prenez le soin de poser la machine dans un endroit plat. Votre appareil est prêt à être utilisé si vous arrivez à disposer les bobines comme indiqué sur les images de la notice.

Vous pouvez mettre votre machine en marche. Choisissez un tissu et mettez-le à l’endroit où vous désirez réaliser la finition. Actionnez la pédale pour permettre à votre surjeteuse de se mettre en route. Pour travailler efficacement et gagner du temps, il est essentiel de choisir de bonnes aiguilles. Je vous recommande de sélectionner vos aiguilles selon le type de tissu à coudre.

Avec ma surjeteuse j’ai l’habitude de réaliser le point de chaînette, le point de surjet 3 fils, le roulotté, le point de surjet 4 fils et le flatlock. Si vous devez finaliser votre travail en faisant des coutures décoratives comme des emmanchures ou des volants, alors il faut obligatoirement réaliser le flatlock. Pourquoi ? Ce point de couture empêche la surépaisseur. Pour le réaliser, il faut désactiver le couteau de votre appareil. Et pour que votre assemblage soit solide, il faut opter pour une couture à 3 fils.

Utilisation de la surjeteuse

Le point de surjet 4 fils encore appelé overlock est le point le plus utilisé en couture car il a diverses fonctions. En un seul passage, il vous aide à assembler deux tissus extensibles. Ce point permet de coudre, retirer le surplus et de finir la couture des bords en un seul passage.

Le point de surjet 3 fils est celui dont on se sert pour faire réaliser les surfilages sur tout type de tissus. Vous pouvez également l’utiliser pour assembler des tissus fins. J’utilise très souvent le point de surjet 3 fils pour réaliser des lingeries. Le point de chaînette et le roulotté ne sont pas des points décoratifs. Avec eux, vous pouvez faire des coutures solides.

Zoom sur l’étape d’enfilage

Lorsqu’on s’achète une surjeteuse, l’enfilage est l’opération qui a besoin d’être effectuée avec grand soin. Il faut préciser que certains modèles de surjeteuses sont automatiques ; l’enfilage à ce niveau se fait très rapidement. Il suffit de présenter le fil puis vous exercez une pression sur un bouton pour permettre au fil de s’engager dans la machine au bon endroit. L’appareil peut fonctionner sans problème. Évidemment ce type de machine coûte un peu plus cher que les autres.

Lorsque vous n’avez pas à faire à une surjeteuse automatique, vous devez faire l’enfilage vous-même. En suivant les étapes détaillées dans le manuel d’utilisation, vous allez réussir. Cependant je tiens à partager avec vous comment je procède avec mes surjeteuses. La première, c’est un peu compliqué mais une fois le mécanisme compris, vous allez gagner beaucoup de temps.

Les surjeteuses sont généralement pré enfilé. Eh oui, des essais ont déjà été faits sur l’équipement dont le fil a déjà été positionné donc enfilé. Alors pour ne pas mettre beaucoup de temps et surtout pour me retrouver facilement, je remplace les fils en faisant un nœud entre le fil qui était sur l’appareil et celui que je désire mettre.

Puis je tire délicatement afin que le nouveau fil puisse suivre le parcours. En procédant ainsi, vous n’aurez pas besoin de mettre vos doigts à l’intérieur de la machine. Et c’est tout, vous venez de faire votre premier enfilage. Il suffit de remplacer en prenant le soin de faire un nœud puis tirer tout doucement. Plutôt simple à réaliser n’est-ce pas ?

Comment entretenir une surjeteuse ?

Après une utilisation de votre machine, il faut obligatoirement la nettoyer avant de la ranger. L’entretien des appareils est généralement fastidieux ; ce qui fait que les utilisateurs ont la flemme de le faire. Vous n’aurez pas ce problème avec la surjeteuse car elle n’est pas difficile à mettre au propre. Pour commencer, il faut ouvrir votre machine.

Et à l’aide d’un aspirateur à main ou d’un chiffon sec, débarrassez l’appareil de toute la poussière accumulée. Prenez le soin de bien faire cette opération et le tour est joué. Votre machine est propre et prête à être utilisée la prochaine fois. Vous pouvez faire appel à un professionnel de la maintenance pour effectuer des contrôles périodiques. Ceci permet de vous assurer que votre équipement est en bon état pour éviter les pannes surprises.

Quels sont les avantages d’une surjeteuse ?

Il n’est pas rare de se poser cette question avant l’achat d’un produit ou d’un appareil « Qu’est-ce que cette machine m’apportera de plus ? ». Vous vous êtes sûrement posé la même question à propos de la surjeteuse. Et cela est tout à fait normal.

Les avantages d’une surjeteuse

La surjeteuse est une machine unique qui est d’une grande aide aux utilisateurs, amateurs et grands couturiers. Elle permet de faire trois différentes actions : couper, surfiler et piquer les bords d’un ou plusieurs tissus en même temps. Son utilisation est tout simplement bénéfique et rentable. Pour que vous puissiez comprendre, je vais évoquer les avantages de façon détaillée.

Design et esthétique

Alors commençons par le design et l’esthétique des surjeteuses disponibles sur le marché. Chaque modèle est unique et chacune des maisons de fabrication travaille à présenter aux acheteurs un équipement très beau.

J’ai eu la chance d’observer et de tester plusieurs surjeteuses comme les modèles proposés par Pfaff de Lidl, Juki, Elna et Brother. Il ressort de ces expériences que la surjeteuse est un équipement de travail que vous pouvez passer plusieurs à admirer. Le choix des couleurs et l’agencement de ces dernières ont été très bien réalisés. Lorsqu’un produit a un design parfait et de très belles finitions, le consommateur a beaucoup de plaisir à l’utiliser. J’aime surtout les modèles de couleur blanche avec une toute petite touche de rouge dans le coin.

Cet état de choses peut paraître assez banal mais il est assez important car pour si peu, les utilisateurs peuvent avoir du mal à travailler avec leur machine. Ce sentiment est très malsain pour une personne qui a déboursé une certaine somme et espère profiter de cet investissement. La deuxième caractéristique des surjeteuses est leur résistance.

Une machine résistante et solide

Eh bien, la machine que je vous présente dans cet article est particulièrement solide et résistante. Cette propriété est aussi très avantageuse pour les clients car ils peuvent en bénéficier pendant des années. En effet avec la surjeteuse, vous pouvez travailler plusieurs mois sans enregistrer des problèmes liés aux dysfonctionnements. Les matériaux utilisés pour la conception de cet équipement ont été bien sélectionnés et leur durabilité n’est pas à remettre en cause.

La surjeteuse facilite la couture grâce à ces différents accessoires. Avec les deux rangées de griffes d’entraînements qui la composent, vous pouvez aisément surveiller le tissu pour éviter toutes formes d’incident.

Les couturiers parlent de la notion de différentiel, qu’est-ce que c’est ? Eh bien c’est tout simplement ce qui peut vous aider à contrôler la vitesse d’entraînement des griffes de votre appareil. Et la surjeteuse vous permet donc de maîtriser ce paramètre avec ces rangées totalement indépendantes.

Selon le type de tissu à coudre, vous pouvez désactiver le différentiel. Je le fais très souvent pour les tissus en coton car lorsque ce paramètre est inactivé, les rangées de griffes fonctionnent à la même vitesse.

Les avantages d’une surjeteuse

Les deux aiguilles peuvent travailler simultanément ou de façon séparée. Tout dépend du type de couture que vous désirez faire sur votre tenue. Par exemple, si vous voulez assembler les bords de deux tissus et faire du surfilage, les aiguilles doivent travailler dans la même période.

Sur certains modèles de surjeteuse, vous trouverez des aiguilles qui sont à l’origine d’une grande rapidité dans le travail. Et la présence des boucleurs qui fonctionnent en parallèle avec les aiguilles pour créer les surjets. Cette facilité à passer d’un mode à un autre en fonction des objectifs à atteindre n’est pas effective au niveau des équipements habituels. Ceci est donc une particularité de la surjeteuse.

Une efficacité de fonctionnement sans pareil

L’efficacité et la performance de la surjeteuse sont des éléments qui vous procurent une grande satisfaction. Rappelons que la machine en question ici arrive à coudre les matières extensibles et compliquées à coudre. La facilité avec laquelle la surjeteuse arrive à piquer les tissus est tout simplement incroyable.

Il est également important de préciser que chaque couture faite avec une surjeteuse est solide ; il n’y a pas de risques d’effilochement. Avec cette machine, même les amateurs réalisent de très belles finitions à leurs vêtements.

Avec la surjeteuse, les coutures intérieures sont bien réalisées ; ce qui rend le résultat à l’extérieur élégant et impressionnant. Vous n’êtes pas sans savoir que lorsque les tenues sont très bien cousues, elles sont plus résistantes au lavage. Il n’y a plus de risques de déchirures.

Les ourlets et n’importe quelle finition non faite avec la machine à coudre classique sont particulièrement réussis avec la surjeteuse. Vous avez la possibilité de faire divers points de couture avec cet équipement. La surfileuse est un appareil complémentaire à la machine à coudre. Elle vous permet d’avancer dans la réalisation des coutures au niveau de la machine à coudre.

En clair, vous pouvez prendre le temps de créer différents vêtements avec la machine à coudre et effectuer toutes les finitions à la chaîne au niveau de la surfileuse. Cette méthode est plus efficace et rapide surtout pour les couturiers.

Les avantages d’une surjeteuse

La surjeteuse vous permet de gagner du temps dans la réalisation des différentes tâches. Vous mettez moins de temps à effectuer les finitions et le rendu est tout simplement magnifique. À la fin de chaque réalisation, je prends du temps à admirer les tenues car elles sont vraiment jolies et élégantes.

J’ai conseillé l’utilisation de cet appareil à des amis couturiers et ils sont agréablement surpris par l’efficacité et la rapidité avec lesquelles, ils finissent leurs réalisations. Il m’est également revenu que leur sont heureux des finitions faites avec cette machine. La surjeteuse est un bijou que vous devez absolument avoir chez vous ou dans votre atelier.

L’entretien de la surjeteuse est facile et simple à faire. Il ne nécessite pas l’achat de détergents ou de produits particuliers. Vous n’aurez donc pas à débourser des sous chaque fois que vous devez nettoyer votre machine. De plus, le nettoyage ne prend pas beaucoup de temps.

J’aime ce type d’appareil car c’est épuisant de devoir faire du nettoyage durant des heures. Et le rapport qualité/prix de la surjeteuse est très intéressant. Malgré toutes les qualités de la machine dont nous discutons ici, vous pouvez l’obtenir à un prix raisonnable sur les plateformes de vente e-commerce.

Quelles sont les différents modèles de surjeteuse ?

Sur le marché, vous retrouverez une grande variété de surjeteuse regroupée en trois différents groupes selon le nombre de bobines dont elles sont équipées. Ce sont les surjeteuses à 3 fils, les surjeteuses à 3 et à 4 fils, et les surjeteuses à 2, 3 et 4 fils.

Les surjeteuses à 3 fils sont utilisées pour réaliser les surfilages avec précision. Il sert à faire soit un point de propreté soit un point de surjet. Vous ne pouvez donc pas coudre avec ces appareils. Ce modèle de surjeteuse n’est pas recommandé pour les tissus élastiques. Quant à la surjeteuse à 3 et à 4 fils, elle permet de réaliser les coupes et le surfilage des tissus. Vous pouvez utiliser 3 ou 4 bobines de fil. Ce modèle offre plus de possibilités que le premier.

Les surjeteuses à 2, 3 et à 4 fils ont pour rôles de créer n’importe quel point de couture et ce, sur n’importe tel type de tissu. Ce sont des modèles complets. Pour ces types de machines, le couturier amateur ou professionnel a plusieurs possibilités. Vous pouvez faire un surjet à 2 ou 3 fils, un flatlock, un roulotté à 2 ou 3 fils et des assemblages à 4 fils. J’ai énormément aimé réaliser le test sur ce modèle.

Tous les modèles disponibles se retrouvent dans une des catégories présentées dans cette section. Certains modèles possèdent des accessoires intéressants comme le bac de récupération des déchets. Ce dernier est très utile pour la collecte des bouts de tissus et de fils qui tombent pendant le travail. Pour ma part, je préfère ces modèles car je déteste que les déchets traînent partout en plein travail.

Comment choisir le meilleur modèle de surjeteuse ?

Le meilleur modèle de surjeteuse est celui qui remplit les conditions que nous allons ensemble découvrir dans cette section. La première caractéristique dont vous devez tenir compte est la marque. Et oui, il existe des marques de renom qui proposent des surjeteuses de très bonne qualité. Ce sont ces maisons de fabrication que vous devez privilégier.

Comment choisir le meilleur modèle de surjeteuse ?

Alors comment reconnaître une bonne marque de surjeteuse ? C’est tout simple, rendez-vous sur internet et repérez les grandes marques de surjeteuses qui existent. Amusez-vous ensuite à lire les avis d’autres utilisateurs afin d’identifier les marques dont les surjeteuses sont fiables. Pour ma part, les marques Elna, Pfaff, Janome, Juki et Brother sont exceptionnelles en termes de surjeteuse de qualité unique.

Une fois la marque sélectionnée, il faudra définir le modèle souhaité en fonction de vos objectifs. Que désirez-vous faire exactement avec votre machine ? Ce n’est qu’en répondant à cette question que vous allez pouvoir identifier le modèle qui vous convient.

Ensuite prenez la peine de choisir le modèle qui correspond à vos goûts et à votre personnalité. Ce paramètre est très important. Il faut acheter en fonction de l’esthétique, des finitions et de vos couleurs préférées. Les finitions du modèle comptent également ! Ainsi, vous aurez beaucoup de plaisir à vous servir de l’appareil que vous aurez choisi.

Un bon modèle de surjeteuse est facile à utiliser. Avoir une machine dont on peut se servir aisément est une opportunité. Vous devez vérifier toutes les caractéristiques présentées afin de vous assurer que le modèle que vous êtes sur le point de vous offrir est l’idéal. Un élément important est le fait de pouvoir réaliser des roulottés avec votre machine sans perdre du temps à changer des accessoires.

En consultant les avis d’autres personnes, vous serez situé sur cet aspect. Il faut relever que c’est déplaisant d’avoir un appareil qui ne puisse pas faire un point roulotté assez rapidement car il faut mettre plus de 20 minutes à changer le pied de biche et la plaque. J’avoue que c’est saoulant ; j’avais un modèle pareil et je ne faisais jamais des points roulottés car j’avais la flemme de devoir m’arrêter en plein travail.

N’oubliez pas, votre appareil doit être solide et durable. Vérifiez le poids, la prise en main et la rigidité de ce dernier avant d’effectuer votre achat. Priorisez un modèle qui ne possède pas la fonction de recouvreuse. Il vaut mieux avoir une surjeteuse et une recouvreuse ; deux machines distinctes. Pourquoi ?

La première raison est qu’il est souvent difficile de passer d’une fonction à une autre lorsque la machine achetée peut jouer les deux rôles. Une recouvreuse ne sert qu’à faire des ourlets à la perfection. Des fois, vous allez perdre énormément de temps à faire une tâche alors que vous devez couper et coudre d’autres tenues avec votre surjeteuse. De plus, l’achat des deux appareils ne vous reviendra pas cher.

Un paramètre à ne pas négliger : le budget de l’acheteur. Vous devez effectuer votre achat en fonction de votre budget. Et donc, une bonne surjeteuse est celle qui possède de très belles caractéristiques et qui convient aux prévisions financières de l’acheteur. Autrement dit le meilleur modèle de surjeteuse est celui dont le rapport qualité prix est impeccable.

Comment choisir le meilleur modèle de surjeteuse ?

Pour réussir votre, prenez le soin de vérifier le coût du modèle que vous avez en tête sur différentes plateformes de vente e-commerce. Cette activité vous permettra d’avoir une idée du prix moyen auquel le modèle que vous désirez est vendu. Vous pourriez choisir la plateforme qui propose le même modèle à prix réduit. Cette astuce est très efficace pour faire quelques économies.

Quelques dispositions

Pour profiter de votre surjeteuse longtemps sans le moindre problème, choisissez des accessoires de haute qualité pour vos coutures. Priorisez les fils de bonne qualité. Il est souple, résistant et moins épais que les fils utilisés au niveau des machines à coudre classique. Vous pouvez trouver des cônes qui ont 500 à 1000 mètres de fils.

Si vous désirez coudre des vêtements de maillots de sport, de la lingerie ou encore des vêtements de maillots de bain, je vous recommande le fil de mousse parce qu’il est très doux et moins rigide que le fil en polyester. En effet, le fil de mousse est une merveille qui permet de faire des finitions propres et chics à vos tenues. Vous pouvez aussi vous en servir au niveau des boucleurs de votre surjeteuse. Il est important de travailler avec du fil de bonne qualité car les surjeteuses ne supportent pas les fils de mauvaise qualité.

Il en est de même pour les aiguilles, achetez des aiguilles de bonne qualité pour votre machine. Le choix des aiguilles doit être en adéquation avec le type de fil et le tissu à coudre. Pour plus de sécurité, il est conseillé de consulter la notice d’utilisation de la machine car les aiguilles universelles ne conviennent pas à tous les modèles.

Je qualifie d’aiguille universelle, l’aiguille que nous avons l’habitude d’utiliser pour les machines à coudre ordinaires. Si vous vous retrouvez dans une telle situation, achetez des aiguilles conçues spécialement pour surjeteuses ou recouvreuses.

Ces dispositions vous permettent d’adapter vos accessoires à la machine que vous avez. Dans des cas spécifiques, les pieds de biche sont vendus séparément. Pour travailler plus aisément, il faut acheter le pied ourlet, le pied ganseur, le pied fonceur et autres pour faciliter la réalisation de certains travaux.

Le choix du tissu n’est pas vraiment un problème car il est possible d’assembler n’importe quel tissu, solide ou non avec la surjeteuse. Il suffit d’effectuer des réglages (fils, aiguilles, et autres) au niveau de la machine selon l’élasticité et l’épaisseur du tissu.

Surjeteuse : Quelques dispositions

Vous devez toujours nettoyer votre surjeteuse après l’avoir utilisé. La surjeteuse est un appareil dans lequel la poussière s’accumule à chaque utilisation. Prendre le soin de la nettoyer toutes les fois vous permet de la conserver plus longtemps. Si vous constatez que les outils comme les aiguilles se rouillent, n’hésitez pas à les changer pour protéger votre machine. Ainsi, si vous souhaitez profiter de votre équipement durant plusieurs années, il vous faut bien l’entretenir.

Gamme de Prix

Selon les idées reçues, les surfileuses sont des équipements qui coûtent très cher. Je suis sûr que vous y avez une fois cru. Non, les surjeteuses ne sont pas machines chères. Au contraire, c’est le type d’appareil pour lequel vous dépensez une seule fois dans votre vie si vous l’entretenez comme cela se doit.

Différentes marques ont mis au point divers modèles de surjeteuses. Les modèles n’ont pas les mêmes caractéristiques et donc les mêmes fonctionnalités. Plusieurs plateformes de vente e-commerce proposent ces différents équipements. Les prix de surjeteuses varient en fonction de tous les paramètres préalablement cités. Ainsi le prix d’un modèle Janome pris sur Amazon est forcément différent du prix d’un modèle Juki acheté sur Cdiscount.

Le prix d’une surjeteuse de haute qualité est compris en 400 et 1200 euros. Et la livraison peut être payante. Ceci n’est qu’une fourchette de prix qui peut connaître de multiples variations. En période de promotion, tous les prix sont revus à la baisse. Une surjeteuse peut donc vous revenir moins cher en période de fête ou de promotion de la plateforme de vente.

Certains vendeurs offrent la livraison aux clients en fonction de la situation géographique de ces derniers. Vous pouvez donc attendre les périodes de bonus pour équiper votre atelier de couture mais attention à ne pas vous faire avoir. La priorité est d’acheter une surjeteuse de bonne qualité à prix réduit en période promotionnel et pas le contraire.

Surjeteuse : Gamme de Prix

Avis global

Je suis une personne qui adore bricoler et ce, depuis que j’étais enfant. J’aime toucher à tout ce qui se trouve autour de moi. Réaliser des coupes intéressantes avec ma machine à coudre fait partie de mes passe-temps favoris.

Le découragement s’est installé lorsque je n’arrivais pas à faire des finitions intéressantes à mes créations. C’est ainsi que dans mes promenades sur internet, j’ai découvert la surjeteuse qui est un appareil merveilleux. Les caractéristiques et le fonctionnement de cette machine comblaient toutes mes attentes. Je l’ai testé et je l’ai approuvé.

Cette machine peut couper un tissu fin, le coudre et faire des finitions. Elle permet à l’utilisateur de faire plusieurs points de couture, des coutures décoratives, de la broderie, des coutures solides, des finitions propres et impeccables. Avec la surjeteuse, vous avez la possibilité de produire des coutures professionnelles alors que vous n’avez jamais été dans une école de stylisme.

L’élément que j’apprécie le plus est le fait d’avoir des coutures internes très bien faites qui se ressentent sur le résultat externe. Vous pouvez produire des vêtements à vendre avec cette machine. L’achat de la machine ne coûte pas grande chose. Vous investissez une seule fois pour toujours ; il suffit de bien entretenir votre machine pour qu’il dure plus longtemps. Le nettoyage est simple et rapide : il ne nécessite pas l’achat d’un produit particulier.

Entre la couture et moi, est née une véritable histoire d’amour depuis que j’ai découvert la surfileuse. Je ne suis pas un professionnel du domaine mais j’ai réussi à avoir une bonne maîtrise de la machine parce que son fonctionnement est très facile à comprendre. La surjeteuse n’est pas difficile à utiliser ; il suffit de lire le manuel d’utilisation et de vous informer sur internet et le tour est joué. Je n’aime pas les équipements dont l’utilisation nécessite l’assistance d’un professionnel ; ils me rendent paresseux.

Les amis couturiers à qui j’ai recommandé confirment qu’ils gagnent du temps pour la confection des vêtements. Les clients sont heureux de porter des tenues avec des coutures professionnelles. J’ai fait mon expérience avec la surjeteuse et elle est totalement positive. Vous devez essayer vous aussi. Faites votre commande maintenant.

Mes surjeteuses coup de cœur en 2022

FAQ Surjeteuse

Absolument pas ! La surjeteuse a été fabriquée pour couper, piquer les tissus extensibles, fins et terminer la couture commencée au niveau des machines à coudre. Elle ne peut donc pas coudre tous les types de tissus. La machine à coudre est un élément de base en couture. Ce sont deux appareils complémentaires. Nous vous recommandons d’avoir les deux pour obtenir des résultats satisfaisants.

Il est vrai qu’il existe ce type de surfileuse mais nous vous conseillons d’opter pour une surjeteuse et pour une recouvreuse. Avoir deux machines différentes vous permettra de travailler plus rapidement parce qu’il est très embêtant de passer d’une fonction à une autre lorsqu’on possède un appareil deux en 1. L’achat des deux appareils ne vous reviendra pas cher.

Les surjeteuses à 2, 3 et 4 fils sont les modèles qui offrent plus de possibilités aux amateurs et aux professionnels. Je recommande ces modèles car ils permettent de réaliser tous les points de couture. Vous pouvez les faire sur n’importe quel tissu. Les surfileuses à 2, 3 et 4 fils ne vous limitent pas dans la réalisation de vos tâches.

Conclusion

La surjeteuse ou surfileuse est l’un des rares équipements qui vous procurent une satisfaction inexplicable. Elle est composée d’accessoires soigneusement choisis pour vous aider à réaliser trois différentes actions importantes. Cette machine vous aide à travailler efficacement et rapidement. Son fonctionnement est assez simple de sorte que même les amateurs arrivent à l’utiliser. La surjeteuse est la machine parfaite qui vous aide à faire des coutures de lingerie sans imperfections. Elle est accessible à toutes les bourses et vous pouvez le trouver sur la plupart des plateformes de vente e-commerce. N’hésitez donc plus, c’est l’équipement dont vous avez toujours rêvé.

loic surjeteuse recouvreuse

Depuis tout petit je suis fan de costumes et de couture. Quand j'étais en vacances, je passais des heures avec ma grand-mère à créer des déguisements ! Cette passion ne m'a pas quitté puisqu'à l'âge adulte, j'ai évolué dans les métiers de la mode. Mon hobby? La couture bien évidemment et c'est la raison pour laquelle j'ai créé ce blog, pour vous parler de ces bijoux de technologie que sont la surjeteuse et la recouvreuse.

Surjeteuse recouvreuse